UPTOGO

Malus écologique 2024 : lourd de conséquences....
Malus écologique 2024 : lourd de conséquences....

Malus écologique 2024 : lourd de conséquences….

3 octobre 2023
0 Commentaires

L’année 2024 marque une évolution majeure dans le domaine de l’automobile en France avec l’introduction du nouveau barème du malus écologique. Cet outil joue un rôle crucial dans la lutte contre les émissions de CO2 et la promotion de véhicules respectueux de l’environnement. Néanmoins, les nouvelles réglementations gouvernementales suscitent des préoccupations et génèrent un flot de critiques. Le barème 2024 se révèle encore plus rigoureux, ce qui suscite des inquiétudes chez de nombreux acteurs de l’industrie automobile.

La première mesure phare de cette réforme est la réduction drastique du seuil de déclenchement. Alors qu’en 2023, ce seuil était établi à 123 g/km de CO2, le nouveau barème vise désormais tous les véhicules émettant plus de 118 g/km de CO2 (une réduction de 5 g/km). Cette décision, initialement prise pour encourager les consommateurs à opter pour des véhicules moins polluants, risque cependant d’impacter les citoyens ordinaires. Des voitures populaires de classe moyenne, telles que la Peugeot 208 (120 g/km) ou la Dacia Sandero, se verront désormais frappées d’un malus de 100 €, ce qui suscite des réactions négatives et alimente le débat sur l’équité fiscale.

Mais le gouvernement ne s’arrête pas là dans sa lutte contre les véhicules polluants. La suppression du plafonnement du malus à 50 % du prix d’achat est une mesure radicale. Jusqu’à présent, ce plafonnement visait à éviter des taxes excessives sur les voitures de sport ou de luxe. Cependant, avec cette restriction levée, les voitures émettant plus de 193 g/km de CO2 seront soumises à un malus maximal de 60 000 €. Cette décision pourrait avoir des répercussions significatives sur les ménages à revenus moyens, les exposant à des coûts considérables pour l’achat de leurs véhicules. La Ford Mustang, par exemple, émettant plus de 193 g/km de CO2, sera désormais soumise à un malus de 60 000 €. Avec un prix initial de 58 400 € en France, son coût final atteindra 118 400 €, ce qui pourrait décourager de nombreux acheteurs.

Cette réforme gouvernementale a également semé l’incertitude parmi les constructeurs automobiles qui, déjà confrontés à des défis tels que l’électrification et les pénuries de composants, doivent maintenant revoir leurs stratégies pour s’adapter à ces nouvelles règles. Cela pourrait entraîner une hausse des prix des voitures pour les consommateurs, une situation difficile à accepter dans un contexte économique déjà tendu.

En outre, des modifications à la taxe au poids ont été apportées. Bien que l’objectif de cette taxe soit d’encourager la production de voitures plus légères, elle pourrait également avoir des conséquences imprévues. Les utilitaires et les SUV, souvent plus lourds en raison de leur conception, seront soumis à des taxes plus élevées. Cette mesure semble défavoriser les familles nombreuses ayant besoin de véhicules plus spacieux, ce qui pourrait entraîner des coûts supplémentaires considérables pour ce groupe de consommateurs.

La réduction du seuil de déclenchement basé sur le poids des véhicules est à l’origine de cette situation. Passant de 1800 kg à 1600 kg par rapport à 2023, ce changement affecte la manière dont la taxe est calculée. Elle devient progressive, avec un tarif de 10 € par kilogramme en excès entre 1601 et 1799 kg, augmentant à 15 €/kg de 1800 à 1899 kg, puis à 20 €/kg de 1900 à 1999 kg, 25 €/kg à partir de 2 tonnes, et enfin 30 €/kg à partir de 2100 kg.

En résumé, le barème du malus écologique 2024 et les ajustements apportés à la taxe au poids suscitent des préoccupations quant à leur impact sur les consommateurs, les constructeurs automobiles et l’industrie dans son ensemble. Le débat sur l’équité fiscale et l’efficacité environnementale de ces mesures reste d’actualité, alimentant ainsi un dialogue continu sur la manière de promouvoir des choix de véhicules plus respectueux de l’environnement tout en préservant le pouvoir d’achat des citoyens.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

Start Up créée par 2 passionnés d’automobiles. La première Marketplace Automobile Premium et Sportive

L'appli UPTOGO

Sa sortie est imminente

Rejoignez-nous !

Bénéficiez de nos bons plans,
de nos avant-premières…